Un Noël pas si joyeux…

Cette photo date de l’année dernière, car cette année je ne suis pas dans un mood aussi joyeux pour Noël…

Noël… Ce jour si spécial pour certains… 
À l’heure où j’écris ces lignes, la majorité d’entre vous sont en train de fêter Noël en famille.
Malheureusement, je fais partie de ceux et celles qui ne vivent pas Noêl de cette façon. 

Quand j’étais petite, à l’époque où je croyais encore au Père Noël, Noël était vraiment un moment magique. J’étais fascinée de retrouver mes jouets sous le sapin et surtout de voir que le Père Noël avait mangé la part de gâteau et bu le verre de lait que je lui avais laissé sur le rebord de la fenêtre.
Dès fois je suis nostalgique de cette époque et ma naïveté me manque.

Plus tard, ça s’est compliqué. Mes parents ont divorcé et je devais passer un Noël sur deux chez mon père.
Mon père, cette personne avec qui j’entretien une relation assez inexplicable je l’avoue, tout ce que s’éloigne d’une relation père-fille.
Ça c’est un autre sujet et peut-être qu’un jour je vous raconterai cette partie de ma vie.

Pour en revenir à Noël, les années où je le passais avec ma mère tout allait très bien mais lorsque je fêtais Noël chez mon père en Italie, c’était autre chose.
J’étais là sans y trouver ma place, avec ce sentiment d’être arrachée à ma mère juste parce que c’était comme ça et non parce qu’on avait envie que je sois là.
J’avais l’impression d’être une pièce rapportée, d’être l’intrue.
Mon père travaillait souvent pour Noël, alors je restais seule avec ma belle-mère et mon demi-frère.
Je voyais mon petit frère gâté de cadeaux, il avait tout ce qu’il avait demandé quand moi j’avais une « petite attention » (d’ailleurs on ne peut même pas appeler ça une attention puisque c’était souvent un cadeau sans attention ni intention, comme s’ils avaient pris la première chose qui leur tombaient sous la main et qu’ils l’avaient emballé à la dernière minute histoire d’avoir quelque chose à « m’offrir ». Ça pouvait être le porte clé reçu en cadeau à la caisse du supermarché ou le cadre photo gagné avec les points de la lessive. Voilà, le genre de cadeau que mon père pensait que je méritais.). 

Je n’ai jamais été jalouse de mon frère, je ressentais plutôt de l’incompréhension et un sentiment de ne pas être à la hauteur pour mériter un cadeau, un vrai. Vous savez celui qui est fait avec le coeur dans l’intention de faire plaisir à sa fille.
D’ailleurs mon père ne m’a jamais fait de cadeau digne de ce nom. Le seul cadeau qu’il m’a acheté anniversaire et Noël réunis, était un miroir grossissant qui s’allume lorsque j’avais 16 ans (je l’ai encore aujourd’hui et impossible de m’en séparer).
Je parle de cadeaux car, surtout à cet âge (de mes 6 à mes 13 ans), c’était tout ce qu’il me restait pour espérer recevoir une preuve d’amour de la part de mon père. Car les signes d’affection de sa part n’existaient clairement pas.

En Italie, mes oncles (les frères de mon père) et ma grande tante m’apportaient beaucoup plus d’attention et d’affection que mon propre père… D’ailleurs, les vrais cadeaux, ceux faits avec le coeur, je les recevais plutôt de la part de la famille de mon père. 
Mais s’ils avaient le malheur de m’offrir de l’argent, alors je n’en voyait jamais la couleur, puisque mon cher père trouvait le moyen de me le voler pendant que je dormais…

Bref, vous voyez un peu le personnage qui me sert de père aujourd’hui et vous comprendrez que lorsque j’ai grandi et été en mesure de choisir si oui ou non j’avais envie d’aller chez mon père à Noël, j’ai décidé de ne plus y retourner.

À partir de mes 18 ans, j’ai donc fêté tous les Noël en France avec ma famille (pour moi ma « vraie » famille, c’est celle du côté de ma mère).

Pendant des années nous avons fêté Noël chez mes grands parents. J’en garde de très beaux souvenirs. 
Dans ma famille on ne fait pas de chichis, il n’y a pas de beaux couverts et de belles assiettes pour Noël, personne ne se met sur son 31. Rien d’Instagrammable dans tout ça haha! Je suis issue d’une famille (très) modeste et on ne s’offre pas non plus de cadeaux pour Noël. 
Mais ce jour-là, on était ensemble et c’est tout ce qui comptait.
Mon papy avait parfois un petit coup dans le nez, ça finissait souvent en enguelade avec ma grand-mère, nous ça nous faisait mourir de rire. Au moins il y avait de l’ambiance! 

Mais il y 5 ans, en 2015, mon papy nous a quitté, et malheureusement son départ a chamboulé notre famille qui s’est complètement dissociée…
D’ailleurs je n’ai jamais compris pourquoi les décès séparent les familles plutôt que de les souder :(.
Depuis que mon grand-père n’est plus là, Noël n’est plus pareil. Je me rends compte aujourd’hui qu’il était le ciment de notre famille.
Même s’il n’était pas toujours très bavard, il était là et sa présence me manque terriblement. 

Ces 5 dernières années, je fêtais donc Noël chez ma mère avec mon beau-père, Sam et parfois ma grand-mère.
Mais un autre évènement est venu bouleverser ma famille cette année : ma mère a divorcé de mon beau-père. Malgré le fait que j’ai 30 ans, cela a tout de même été un chamboulement dans ma vie. J’ai le sentiment de devoir me réadapter en permanence. Apprendre à accepter sa nouvelle vie, notre nouvelle vie.

Alors cela réduit encore la famille pour Noël. Hier soir nous n’étions que trois.
Ma mère ne voulait même pas fêter Noël car elle n’a jamais vraiment aimé cette fête, elle l’a toujours fêté avec moi et notre famille pour nous faire plaisir.
On a mangé ensemble “histoire de”, mais pas de féérie de Noël pour moi.
Pour vous dire, je n’ai même pas fait de sapin cette année. L’envie n’y était pas.

Alors forcément, face à cette abondance d’amour et de joie, des jolies tables de Noël et des tenues qui brillent de mille feux sur les réseaux sociaux, j’ai l’impression de dénoter un petit peu.
À vrai dire je n’ai aucun sentiment d’amertume. Je n’envie pas les autres, leur bonheur en famille me fait chaud au coeur. C’est juste que cette année, l’envie de mon côté n’y est pas.

Mais malgré tout, je peux comprendre que tous ces posts peuvent affecter ceux qui se sentent seuls. C’est pour ça que j’ai eu envie de me livrer et d’écrire cet article. Pour vous dire que la vie derrière un compte Instagram, n’est pas si rose et si parfaite qu’on ne le pense.

J’avoue avoir eu un léger sentiment de honte au départ. Car au milieu de cette vague d’amour et de Noël parfaits sur Instagram, j’ai l’impression de ne rien avoir d’intéressant à partager et à vous apporter à cette période et ce depuis le début du blog.


Noël chez moi, n’a rien de féérique et chaque année, j’appréhende cette question « alors tu as été gâtée? Tu as eu quoi pour Noël? ». Car comme je vous l’ai dit, je suis issue d’une famille modeste et les seuls cadeaux que je reçois sont celui de ma maman et de Samuel (mon père est hors game depuis longtemps vous l’avez compris). 

Mais aujourd’hui j’ai envie d’assumer et de vous dévoiler cette partie de moi. C’est d’ailleurs la première fois que je vous parle de mon enfance et de ma famille.
Je ne suis sûrement pas la seule à avoir l’impression d’être en décalage avec la terre entière aujourd’hui.

Pour tout vous dire, aujourd’hui 25 décembre, jour de Noël, je suis toute seule chez moi. J’aurais pu aller avec Sam dans sa famille mais j’ai décidé de rester ici car je voulais tout de même rester pour ma mère hier soir.
À l’heure où j’écris ces lignes, je suis en train de manger un bol de Chocapic dans du lait chaud (mon petit plaisir).
Mon programme du jour va être de rester en pyjama, démaquillée sur le canapé devant Netflix et d’essayer de me reposer. 
Et vous savez quoi? Ce programme ne me déplaît pas finalement, j’y vois une journée pour moi pour me reposer et déconnecter (chose que je m’accorde rarement).

Mais je voulais aussi profiter de ce répit pour vous raconter mon ressenti sur cette jolie fête de famille.

Si je peux vous donner un conseil, ne vous comparez pas à ce que vous voyez sur Instagram. Votre vie vous appartient et heureusement qu’elle n’est pas comme celle des autres. C’est ce qui la rend plus intéressante.
Et surtout n’oubliez pas que l’on ne montre que ce que l’on veut montrer sur les réseaux sociaux. 

Je vous souhaite un Joyeux Noël malgré tout, si vous le passez en solo de votre côté aussi, ne déprimez pas car vous voyez, vous n’êtes pas seul(e)s !! 

Et pour ceux et celles qui le passent en famille, profitez bien de vos proches, c’est le cadeau le plus précieux que l’on a dans nos vies.

Je vous fais de gros bisous!

Partager:

67 Commentaires

  1. Sophie
    25 décembre 2019 / 15:05

    Très joli texte Fedi , merci de nous partager avec sincérité et simplicité une partie de ton histoire .
    Gros bisous et belle journée de repos rien qu’à toi ❤

  2. Aude
    25 décembre 2019 / 15:07

    Coucou Federica,
    Je ne t’écris pas pour que tu postes ce commentaire mais plutôt pour te remercier de t’être confiée et te dire que je partage ton sentiment. On doit toujours se comparer aux autres dans la vie avoir le plus bel appart, la plus belle situation, la meilleure famille il faut arrêter d’être en compétition avec les autres le plus important dans la vie c’est de s’aimer soi même. Et sache que tu es parfaite comme tu es alors ne change pas. Je te souhaite une belle journée de repos et encore merci pour ce partage qui fait très chaud au cœur.

  3. Sophia
    25 décembre 2019 / 15:11

    Ton article est très touchant !
    Moi aussi cette année je redoutais vraiment Noël car nous avons appris il y a quelques mois maintenant que ma maman est atteinte d’un cancer. Et au lieu de rapprocher la famille, malheureusement nous nous retrouvons seule (je suis fille unique et mon papa est décédé lorsque j’avais 2 ans et demi).
    Je remarque avec tristesse que les gens sont souvent là dans les bons moments mais lorsque l’on est vulnérable il ne reste plus grand monde…
    J’ai quand même décidé de faire un repas hier soir et d’offrir des cadeaux histoire de mettre un peu de baume au coeur dans la vie de ma maman qui vit une période difficile mais c’est vrai que ce n’est pas facile de voir une famille aussi désunie…
    J’ose me dire que cela est une force et que nous savons encore mieux apprécier les petits bonheurs simples de la vie !
    Malheureusement nous ne choisissons pas notre famille, mais nous pouvons choisir les gens qui nous entourent et pour rien au monde je n’aurai passé noël ailleurs qu’avec ma maman !
    Je te souhaite de passer un joyeux Noël en mode netflix&chill.
    Plein de bisous
    Sophia

  4. Sabrina
    25 décembre 2019 / 15:22

    J’en ai les larmes au yeux , certaines ligne de ton histoire me font penser à la mienne .Tu m’as beaucoup touché. J’espère que tu reprendra goût à célébrer cette événement peut être pas le même goût de tes souvenirs mes des nouveau qui viendront se greffer à ce enfouie en toi et qui te comblerons de bonheur et de joie !! * *Moi je suis dans mon lit à regarder les frères Scott
    Bisous à toi et à ptite maman

  5. 25 décembre 2019 / 15:23

    Bonjour Féderica, merci pour ce partage, car je suis seule aussi et j’ai décidé de ne pas déprimer. C’est cela aussi les hypersensibles. Mais pour moi ce sont aussi bien souvent les autres jours de l’année. Pour preuve, je ne trouve pas non plus ma place sur Instagram. Pourtant je connais la valeur de mon travail, mais je ne dois pas être sur la bonne planète. Hier j’ai communiqué avec un jeune homme de 37 ans beua comme un dieu et qui passe Noêl seul. Et oui, derrière les belles photos, les paillettes, on est beaucoup à être seuls…. Cette époque des réseau sociaux est assez particulière. Bonne journée Pyjama!! Sylvie

  6. Daniela
    25 décembre 2019 / 15:27

    Magnifique message
    Je te souhaite un Joyeux Noël❤️

  7. Giulia
    25 décembre 2019 / 15:40

    Hello Federica,
    Ton texte est très touchant et je me reconnais beaucoup dans ce que tu écris.
    Tu as raison de te détacher un peu des réseaux sociaux aujourd’hui, et sache que personne ne t’en voudras de prendre du temps pour ta maman, Sam, et pour toi !
    Passe une belle journée reposante, le Netflix & Chill is always a good idea 🙂
    Bise
    Giulia

  8. Giulia
    25 décembre 2019 / 15:40

    Hello Federica,
    Ton texte est très touchant et je me reconnais beaucoup dans ce que tu écris.
    Tu as raison de te détacher un peu des réseaux sociaux aujourd’hui, et sache que personne ne t’en voudras de prendre du temps pour ta maman, Sam, et pour toi !
    Passe une belle journée reposante, le Netflix & Chill is always a good idea 🙂
    Bise
    Giulia

  9. Johanna
    25 décembre 2019 / 15:41

    Coucou Federica !

    Merci pour cette part de « vrai » qui fait chaud au coeur !
    Je me suis reconnue dans ton histoire puisque pour moi aussi, petite, les fêtes étaient si magiques puis mes parents ont divorcé à mes 16 ans et depuis c’est une période de l’année compliquée. Ma mère ne le fête pas vraiment et sa famille n’est pas sur ce continent, et du côté de mon père, j’ai une relation en dents de scie avec lui et sa famille donc aucune envie de les retrouver hypocritement uniquement pour l’image.
    Noël est donc devenu un jour banal et c’est vrai que c’est toujours déstabilisant de chaque année voir ces belles tables et tout le monde réunit en famille autour d’un bon repas, on se sent en marge, un peu comme si on regardait tous les autres faire un tour de ces beaux et grands carrousels tout en sachant que nous ne pourrons pas y monter. Mais tu as tout dit, rien ne sert de jalouser ou d’envier les gens qui ont la chance de faire un tour, le meilleur qu’on puisse faire est de les regarder avec bienveillance et de leur souhaiter de profiter un maximum tout en restant persuadé qu’un jour, notre tour viendra 🙂
    Je voudrais te dire à toi et à toutes les personnes qui ne passent pas un Noël conventionnel, qu’effectivement, nous ne sommes pas seuls et que ça ne fait pas de nous des personnes moins biens, moins intéressantes, moins aimées ou moins méritantes. Nous avons les cadeaux les plus précieux qui soient sur Terre et qui bien qu’on l’oublie souvent ne sont malheureusement pas donnés à tout le monde : un toit sur la tête, de la nourriture dans nos assiettes et des gens qui nous aiment (cliché mais vrai !).
    Alors haut les cœurs, et que vous le fêtiez en grand ou non Joyeux Noël ! 🙂

    À toi Federica, je t’envoie plein d’amour ! Merci pour cet article et pour tout ce que tu nous apporte juste en étant toi 🙂 xoxo

  10. Celine
    25 décembre 2019 / 15:47

    Salut !
    Je n’aime pas non plus cette période de l’année, et je suis aussi en pyjama devant Netflix ! Il ne faut Pas avoir honte de ce que l’on est et de nos choix, il faut trouver son Bonheur là où on se sent bien et entourés uniquement de ceux qui en valent la peine. Je te souhaite une belle fin d’année, tu es un amour de fille ! Belle fin de journée

  11. Celine
    25 décembre 2019 / 15:47

    Salut !
    Je n’aime pas non plus cette période de l’année, et je suis aussi en pyjama devant Netflix ! Il ne faut Pas avoir honte de ce que l’on est et de nos choix, il faut trouver son Bonheur là où on se sent bien et entourés uniquement de ceux qui en valent la peine. Je te souhaite une belle fin d’année, tu es un amour de fille ! Belle fin de journée

  12. Rica Mina
    25 décembre 2019 / 15:51

    Ton texte est très Béa, ce n’est pas d’à de t’être confiée et tu l’as fait. Je n’aime pas cette fête depuis le décès de ma mère, mais nous essayons toujours de nous réunir avec les frères et sœurs et surtout pour nos enfants. Même si kous ne sommes pas Noël ‘essayons qu’ eux aient un souvenir de ces fêtes passées en famille. Je t’embrasse et et merci d’être ce genre de personne

    • Oceane
      25 décembre 2019 / 17:41

      Ton texte est vraiment très touchant Federica…
      Partager ton histoire n’a peut être pas du être facile, je te trouve très courageuse.
      J’ai des parents divorcés également, mais j’ai eu la chance de toujours passer de beaux Noël en famille des deux côtés. Je ressentais simplement une culpabilité de laisser un de mes parents seul pour cette fête si importante à mes yeux.
      Ce que tu as vécu n’a pas du être facile mais cela a du te rendre plus forte.
      De toutes les blogueuses, je trouve que tu es l’une des plus simple et plus sincère. Tu dégages de la douceur et de l’autre gentillesse avec une pointe de timidité cachée
      C’est en tout cas un plaisir de te suivre !

      Oceane G

    • Oceane
      25 décembre 2019 / 17:41

      Ton texte est vraiment très touchant Federica…
      Partager ton histoire n’a peut être pas du être facile, je te trouve très courageuse.
      J’ai des parents divorcés également, mais j’ai eu la chance de toujours passer de beaux Noël en famille des deux côtés. Je ressentais simplement une culpabilité de laisser un de mes parents seul pour cette fête si importante à mes yeux.
      Ce que tu as vécu n’a pas du être facile mais cela a du te rendre plus forte.
      De toutes les blogueuses, je trouve que tu es l’une des plus simple et plus sincère. Tu dégages de la douceur et de l’autre gentillesse avec une pointe de timidité cachée
      C’est en tout cas un plaisir de te suivre !

      Oceane G

  13. Kéra
    25 décembre 2019 / 15:54

    Salut
    Chacun a sa propre histoire, sa propre vie. Des hauts ,des bas et de épreuves … c’est la vie .
    Je ne fête pas Noël mais je regarde Instagram pour voir comment chacun le fête . L’essentiel c’est la famille
    Bon mercredi profite de cette journée et tant pis du contenu reste comme tu es

  14. Laurie
    25 décembre 2019 / 15:55

    Merci, tout simplement. ♥

  15. Marie
    25 décembre 2019 / 16:04

    Merci beaucoup pour ton article, cela m’a fait du bien de te lire. Je suis entouré de personne de qui n’aime pas Noël alors cette année j’ai décidé d’arrêter de faire des faux semblants. Je suis restée seule devant un film et j’ai préféré à être mal accompagné. Prends soin de toi xoxo Marie

  16. Maëva
    25 décembre 2019 / 16:05

    Merci pour ta franchise et ton partage c’est à la fois rassurant et triste de voir que tu partagés un peu mon état d’esprit, profitons d’une belle journée de repos sous le soleil
    Gros Bisous

  17. Aude
    25 décembre 2019 / 16:12

    Coucou

    Tu n’as pas à avoir honte chacun à ses problème de famille et chacun fête noël à sa façon tout n’est pas tout rose dans la vie malheureusement , tu sais c’est pas le nombre de personnes qu’il y a autour de la table qui compte c’est la qualité des personnes et on est pas moins heureux que les autres car on est avec les personnes qu’on aime. Moi hier j’ai passée Noël avec mes parents mon frère ma soeur et ma belle soeur il manquait juste mon chien mon bb qui est décédé d’un cancer le 4 novembre donc évidement Noël sans elle c’était pas pareil et aujourd’hui je suis comme toi journée no makeuk jogging tranquilou je me repose sur ceux je te souhaite quand même de très belle fêtes de fin d’année bisous

  18. 25 décembre 2019 / 16:26

    Bonjour Federica,

    Je me reconnais tellement dans ton texte… Et je constate que pour beaucoup ce sont des moments difficiles mais la magie réside dans la douceur, le partage et la bienveillance de ces moments passés seuls ou en famille. Seul l’amour compte, les preuves avec des cadeaux ne sont qu’illusoires… Et puis nous avons la chance de pouvoir nous faire plaisir tout le reste de l’année alors pour ça je remercie la vie…
    Une belle journée à toi…

    • Samira
      25 décembre 2019 / 16:42

      Je ne fête pas Noël mais je comprends tout à fait ton ressenti quant aux fêtes familiales de manière générales. Tu es une belle personne Fedi! Profites de ce temps que tu t’accordes et restes comme tu es! Qui sais? Peut-être qu’un jour ta famille s’agrandira et que tu feras en sorte de créer ta propre forme de magie et ce, pas forcément pour Noël! Des bisous!

    • Samira
      25 décembre 2019 / 16:42

      Je ne fête pas Noël mais je comprends tout à fait ton ressenti quant aux fêtes familiales de manière générales. Tu es une belle personne Fedi! Profites de ce temps que tu t’accordes et restes comme tu es! Qui sais? Peut-être qu’un jour ta famille s’agrandira et que tu feras en sorte de créer ta propre forme de magie et ce, pas forcément pour Noël! Des bisous!

    • Samira
      25 décembre 2019 / 16:42

      Je ne fête pas Noël mais je comprends tout à fait ton ressenti quant aux fêtes familiales de manière générales. Tu es une belle personne Fedi! Profites de ce temps que tu t’accordes et restes comme tu es! Qui sais? Peut-être qu’un jour ta famille s’agrandira et que tu feras en sorte de créer ta propre forme de magie et ce, pas forcément pour Noël! Des bisous!

  19. Alice
    25 décembre 2019 / 16:32

    Merci pour ce partage, malgre une famille dans laquelle j etais invisible j ai toujours adore l ambiance de Noel mise par ma mere anglo-saxonne et la présence de mes grands parents paternels qui etaient le ciment de la famille. Aujourd’hui c est le second Noel difficile a celebrer pour moi en effet plus de contacts avec ma famille depuis une decennie et divorce il y a 18 mois donc il ne reste que mon fils une annee sur deux. J essaye toutefois et surtout pour lui d entretenir la magie de cette periode particuliere, et le gout en reviendra surement tout comme pour toi probablement un jour. Toutefois nul besoin de culpabiliser concernant ta participation ou pas a cette fete, les autres bloggueuses compensent bien 😉 profites de ta journee ! Et bon noel a ta maniere ca se celebre tout de meme comme on le veut non ?

  20. Pamela
    25 décembre 2019 / 16:54

    Merci pour ta sincérité et ton authenticité Federica ! Ton histoire est très touchante et d’une certaine façon je partage les mêmes sentiments que toi en ce moment… Profitons des gens qu’on aime, c’est le principal ! Repose toi bien ❤️

  21. Cathy
    25 décembre 2019 / 17:04

    Coucou Feddie
    Je ne sais pas ce que tu vis mais je pense que cela est très douloureux pour toi et pour ta maman je pense. La vie est difficile il ne faut pas se le cacher et je crois que tu as ton lot peut-être plus que d’autres car on le ressent à travers ton blog. La fragilité, le désir de se surpasser pour se prouver que l’on est pas nulle, s’émerveiller sur des petites choses.
    Mais si je te disais que c’est pour ça que l’on t’aime parce que justement cette fragilité nous touche et que l’on a envie de te protéger.
    Aujourd’hui tu es toute seule mais je suis sûre que dans quelques années tu seras entourée j’espère par la famille que tu vas créer et tu pourras penser à ce passé que tu n’as pas choisi mais à qui tu auras fait un pied de nez car au fond de toi tu es une très belle personne qui ne lâche rien.
    Rendez-vous l’année prochaine et je souhaite voir un magnifique sapin sur ton insta.
    Bât toi tu ne vas pas laisser l’emprise ton père gâcher ta vie.
    Je pense très fort à toi et je sais que tu es hyper sensible mais aussi tellement forte.
    Plein de gros bisous

  22. 25 décembre 2019 / 17:11

    T’inquietes pas bichette, moi aussi je suis seule pour noel et je suis encore en vie : ) Jj’ai acheté plein de cadeau pour mes chiennes, j’ai l”impression de l’avoir feté du coup.

  23. Caroline
    25 décembre 2019 / 17:54

    Vraiment ce texte m’a ému, mais également il m’a réconforté. Finalement nous ne sommes pas seuls à vivre un Noël différents de celui qu’on aurait souhaité. Depuis le décès de ma grand-mère mes parents ne souhaitent plus fêter Noël. Ils sont à 300km donc pas très loin et malgré tout, il y a un fossé entre nous.. ces dernières années j’ai tenté de les solliciter pour se retrouver malgré tout pour les fêtes, sans succès. Donc maintenant je ne suis plus dans cette démarche de réclamer de l’attention. Mais j’avoue que passer les fêtes seule c’est difficile quand tout autour te rappelle les festivités, la joie et l’amour que les gens partagent ensemble. C’est triste mais c’est comme ça. J’espère un jour retrouver la magie de Noël, parce qu’à ce jour cette fête me rends triste car elle me rappelle à quel point je suis seule. Je te souhaite tout de même de très belles fêtes et de vite retrouver ton Sam

  24. Roxane
    25 décembre 2019 / 18:01

    Bonjour Federica,
    Je comprends tout a fait ce que tu ressens pour les fêtes et aucune honte à avoir, il faut arrêter de toujours mettre les gens dans les mêmes cases, c’est ton choix, il t’appartient et libre à toi de fêter Noël ou pas. Ce n’est pas parce que tout le monde le fête que tu dois faire pareil. Peut-être que lorsque tu auras des enfants, tu changeras d’avis, en effet, je suis fille unique et je n’ai plus de famille (je n’ai plus mes parents, mon père était orphelin donc sans famille, ma grand-mère et ma mère étaient filles uniques et tous décédés) depuis 10 ans. Aujourd’hui je le fait pour mes enfants, je le gâtent de cadeaux et d’amour je souffre de ne plus avoir de famille mais jai une deuxième famille : ma belle famille. Aujourd’hui je profite au max avec mes loulous qui ont 19 et 15 ans, et je leur donne l’amour qu’il me manque et j’essaie de vivre avec eux des moments à nous parce qu’on s’aime. Alors fait les choses que tu souhaites parce queca te rends heureuse et qui te font plaisir, et ne pas se forcer pour faire plaisir à tout prix aux autres. Enjoy
    Bises Roxane

  25. Profit
    25 décembre 2019 / 18:19

    Ma belle , saches que tu n es pas là seule je pense ! Ton histoire est troublante mais tu as su rebondir dans la vie
    Il faut choyer ceux qui restent . Je t embrasse très très fort

  26. 25 décembre 2019 / 18:39

    Et bien Federica ce texte est rempli d’amour alors qu’on pourrait penser le contraire au vu de l’histoire.
    Mais le fait de nous avoir livré ce « secret » nous apporte beaucoup d’amour et tu nous offres un beau cadeau.
    Joyeux Noël Federica

  27. Karen
    25 décembre 2019 / 19:38

    Joyeux Noël Federica,
    L’année prochaine ne fais pas comme tout le monde, pars au soleil loin de tout et tu oublieras cet esprit de Noël qui malheureusement fait ressentir beaucoup de solitude à ceux la passant seul. Demain est un autre jour… courage, j’adore te suivre sur Insta, tu es toujours souriante.

  28. Nev
    25 décembre 2019 / 20:12

    Très touché de ton petit message! En tout cas j’apprécie beaucoup ton côté humain que d’autre non pas. Tu a un grand coeur et toute gentille. On t’aime fort repose-toi bien. Moi aussi je suis a la maison seul loin de ma famille. Je partage t’es sentiments. Gros bisous a toi Frederica ♥️

  29. Nev
    25 décembre 2019 / 20:13

    Désolé j’ai fait une petite gaf sur ton prénom

  30. Aliénor Rondeau
    25 décembre 2019 / 20:38

    Merci pour cette article!!! C’est des mots justes et authentique. Depuis que mes parents sont divorcés (et même un peu avant) je trouvais que Noël sonnait très faux dans ma famille comme sur les réseaux sociaux. Et j’ai juste l’impression d’être la seule à ressentir cette lourdeur… j’avais même penser partir à l’autre bout du monde pour y échapper. C’est super courageux de ta part de s’ouvrir autant!

  31. Ben Hamou
    25 décembre 2019 / 20:45

    Tu brilles par ton authenticité Federica. Ça demande du courage de se livrer ainsi, et j’espère qu’avoir écrit t’a fait du bien. On oublie souvent que plein de gens sont seuls à Noël pour de multiples raisons. Moi ce que j’aime c’estjustem Ton authenticité et ta différence alors n’ais honte de rien!

  32. Charline
    25 décembre 2019 / 20:55

    Bonsoir Federica,

    je commente très rarement mais j’ai lu ton article et je ne pouvais pas juste le lire et passer à autre chose, j’ai ressenti moi aussi le besoin de m’exprimer. Je me suis reconnue dans tes mots, dans ton histoire… J’ai également passé Noël seule cette année, comme le réveillon pour la première fois depuis 25 ans et ce par choix personnel. Et je ne le regrette absolument pas car j’ai pu prendre du temps pour me recentrer, prendre du recul. Ce jour du 25 décembre qui habituellement est synonyme de tristesse, colère, honte fut cette année le meilleur depuis des mois. Je n’ai pas ressenti la solitude, ni d’envie en visionnant toutes les différentes stories liées à Noël, aux réunions et repas en famille etc. Au contraire, cette journée fut pour moi sérénité, simplicité et reconnaissance de la vie. Je ne regrette pas ce choix même si pour certains penseront que j’ai été égoïste et que je n’ai pas fait d’effort pour Noël mais je ne demande à personne de comprendre ma décision, simplement de la tolérer.
    Bref je suis désolée, je m’égare un peu, tout ça pour te dire merci à toi d’être là, de partager, d’être transparente et d’accepter chaque jour de de t’ouvrir un peu plus à nous. Tu es une belle personne, à l’intérieur comme à l’extérieur et tous les rebondissements qui caractérisent ta vie n’en font de toi qu’un femme plus forte, méritante et courageuse ! Je te souhaite une belles fin d’année à toi, Sam et tes proches et que 2020 soit un année où tes projets et rêves continuent à se réalisent ! ♥️

  33. Carole
    25 décembre 2019 / 20:58

    Bonsoir Federica!
    Je ne sais pas vraiment par quoi commencer, d’abord ça explique sans doute le fait que tu n’es pas été très présente sur insta depuis ton retour de Bali ( je m’étais inquiété, j’ai cru que tu te séparais de Sam ) et puis ton histoire m’a touchée, elle est pratiquement identique à celle de mes meilleurs amis…
    la 1ère partie de ta vie ressemble à celle de ma meilleure amie, un père qui n’en a jamais été un et ce sentiment d’abandon qu’elle vie depuis toujours. Et la 2ème partie me fait penser à mon meilleur ami qui a vécu le divorce de ses parents l’année dernière. On a 35 ans, mais malgré tout, le divorce de ses parents à n’importe quel âge est toujours une épreuve difficile…
    Et tu vois que ce soit avec l’un ou l’autre, nous avons toujours été soudé. Chez moi ma famille est unie et c’est un peu le repaire de mes amis depuis qu’on est petit ( oui on a 35 ans et ça fait 28 ans qu’on se connaît !) du coup ça fait plusieurs années où l’un ou l’autre vienne passer noël avec nous. Parce que maintenant on est une famille à nous 3 et que quoi qu’il arrive on ne se laissera jamais seul pour Noël. Mon meilleur ami est un peu comme toi, Noël c’est pas son truc. Mais tant qu’on est ensemble ça le devient.
    Alors je vais te dire ce que je leur dirais à eux. D’abord, merci à toi de t’être confiée à nous sur ce sujet, surtout que tu n’en étais pas du tout obligé mais tu nous fais assez confiance pour te livrer. Alors merci de ta confiance. Et puis ensuite j’ai envie de de te dire que personne n’est obligé de faire les choses comme les autres et que si pour toi fêter Noël t’est trop douloureux, alors profite de cette journée pour toi!
    Belle soirée à toi! Et gros bisous d’une énième inconnue.
    Carole

  34. Elodie
    25 décembre 2019 / 21:23

    Je ne commente jamais mais aujourd’hui je te dis bravo pour le courage dont tu as fait preuve pour partager ce texte. Ta force est admirable.

  35. Elo
    25 décembre 2019 / 21:25

    Merci !
    J’ai perdu mes parents et suis fille unique. Alors bien sûr je suis invitée chez mes tantes et oncles, chez qui je suis toujours la bienvenue. Mais comme tu le dis si bien, je ne me sens pas à ma place. Ce n’est pas comme ça que ça devait se passer et pour moi Noël est devenu une journée difficile à vivre. J’avoue me forcer pour ne pas que le reste de ma famille s’inquiète…
    Je t’embrasse et encore merci pour ta sincérité !

  36. Laura Brandel
    25 décembre 2019 / 21:28

    ❤️

  37. Laure
    25 décembre 2019 / 21:32

    À ceux qui sont seuls, dans la galère, malades, en deuil, à tous ceux qui souffrent pour X raisons : j’ai juste envie de vous dire de continuer à vous battre, ne rien lâcher, de croire en vos rêves, vous allez y arriver.
    À tous les autres, joyeux Noël et profitez de ces moments de joie !
    PEACE & LOVE, gros bisous Federica

  38. 25 décembre 2019 / 21:32

    Bonjour Federica,

    C’est la première fois que j’écris un commentaire sur un blog ( je vous suis depuis longtemps) mais votre article montre à quel point cette fête peut être différente pour tout le monde.
    Mon papa est décédé il y a 7 ans et depuis plus aucun sapin n’a été fait. Il était le ciment de la famille entourée de ma maman et mes deux sœurs, l’homme de la maison. Comme vous, son décès brutal d’un avc a séparé toute la famille et je suis incapable de retourner en Bretagne à cette période. Alors je comprends votre ressenti. On ne se fait plus de cadeaux et cette fête est une épreuve: as tu été gâtée? Qu’as tu mangé?… Pareil je ne jalouse pas les autres car je suis heureuse pour eux mais j’espère toujours que la fin d’année passe vite…
    Merci pour cet article sincère montrant la vraie vie derrière instagram.
    Je vous souhaite de bonnes choses.

  39. Marie
    25 décembre 2019 / 21:36

    Très chère Frédérica, nous ne nous connaissons pas et pourtant quelle lumière et quelle légèreté tu as apporté à ma journée.
    Je suis dans la même situation que toi. Aujourd’hui, je suis restée seule, je viens également d’une famille modeste et il y a des dissensions terribles si bien que j’ai préféré rester seule..et tu es la seule personne à le savoir. Ton témoignage aide à se libérer de tous ces diktats du bonheur…dont noel fait parti. Aujourd’hui, on peut dire que j’ai réussi, je gagne très bien ma vie, vue dans un bel appartement, j’ai un compagnon que j’aime, mais mon enfance reste néanmoins un petit coin de tristesse ou je n’aime pas me réfugier, mais comme toutes les personnes ayant eu une enfance triste, je ne l’ai pas choisi. Tu es une personne en or Frederica, car aujourd’hui tu as sans aucun calcul, ni faux-semblant fait un cadeau de Noel à tout ceux qui étaient seuls aujourd’hui et pour tout ça MERCI, tu mérites tous les cadeaux et l’affection du monde.
    Marie

  40. Julie P.
    25 décembre 2019 / 21:39

    La solitude est un sentiment lourd à porter, il fait mal, et d’autant plus en cette période.
    Tes mots me touchent, merci pour cet article

  41. Cardon
    25 décembre 2019 / 21:43

    Comme je te comprend… Depuis des années je suis seule avec ma maman. Un Noël en famille avec frères et sœurs l’année dernière n’a pas permis de nous rapprocher et d’enlever cette jalousie que les frères et sœurs éprouvent envers la relation que j’ai avec ma maman. Mais je suis seule avec ma maman depuis mes 9ans, j’en ai 38 aujourd’hui. Je n’ai jamais fait de Noël avec mon père… Il est décédé y a 5 ans et c’est un regret mais son addiction n’a jamais permis que l’on passe de belles fêtes.
    Si ma maman n’était pas là aujourd’hui je serais seule et c’est qqch que je redoute pour plus tard. Et savoir certaines personnes seules pour Noël et dans leur vie en général me fait du mal. Et ton message fait du bien car on se sent un peu mal devant les jolis Noël dinstagram avec une belle table de beaux cadeaux et des intentions.
    Je nai pas eu bcp d’attention ni d’intention dans ma vie alors je partage ton sentiment.
    Je te souhaite du bonheur.
    Lydie

  42. Samira B
    25 décembre 2019 / 22:07

    Bonsoir Federica,
    Je voulais te dire que ton texte m’a vraiment touché, je suis admirative et impressionné de voir que tu nous ouvert ton coeur comme ça !! Sache que tu es l’une des instagrammeuses les plus sincère gentille généreuse que j’ai pu voir sur tout réseaux sociaux confondu !! J’espère qu’un jour tu pourras fêter noël comme il se doit auprès des gens que tu aimes !! Je te souhaite de bonnes fêtes de fin d’année.

  43. Stephanie
    25 décembre 2019 / 22:10

    Bonsoir Federica

    Ton article est très touchant. Je comprends ton ressenti vivant des choses similaires. J’étais seule aujourd’hui et j’ai parcouru Instagram avec ces tables de fêtes qui semblaient parfaites, dans un état d’esprit serein et des gens bienveillants. Même si je sais que ce n’est pas la réalité, cette illusion est parfois douloureuse. J’ai la chance d’avoir une famille aimante et un petit garçon plein d’amour qui aime Noël et sa magie. Malheureusement il en est autrement de ma belle famille, voilà presque 5 ans que je passe le réveillon ou Noël seule …
    il y a des blessures qui mettent du temps à cicatriser. Ta maman, ton amoureux et ton frère sont des personnes sur lesquelles tu peux compter. Ils sont fiers de toi et t’accompagnent j’en suis sure dans tous les projets que tu réalises. Tu es une belle personne, simple, sincère et authentique : qualités assez rares aujourd’hui.
    Je te souhaite de belles choses pour cette nouvelle année, de jolis projets et surtout beaucoup d’amour . Belle soirée je t’embrasse

  44. Gaëlle
    25 décembre 2019 / 22:32

    Je n’ai pas les mots pour te dire à quel point tu es touchante!!! Et oui instagram ce n’est pas la vraie vie……je t’envoie du LOVE à l’infini et merci d’être toi!!! J’espère que tu as bien profité de ce jour de repos❤

  45. Stessy
    25 décembre 2019 / 22:37

    Pour la première fois en 30 ans, je n’avais pas non plus le cœur à la fête cette année. Et, d’ailleurs, mon Noël a été très semblable au tien !
    C’est bête, mais lire que je n’ai pas été la seule à vivre une journée totalement banale le jour de Noël m’a fait du bien… Ton article m’a fait du bien.
    Merci de nous avoir partagé cette partie de ton histoire et, malgré tout, joyeux Noël à toi aussi !

  46. 25 décembre 2019 / 22:47

    Bonsoir federica,
    Je n aime pas vraiment noël non plus avec toutes ces obligations de cadeaux et d abondance de nourriture, je le fais pour mes enfants avec un mini sapin cette année juste pour marquer un peu l événement pour mes filles mais sincèrement je n en avais aucune envie.
    Je n ai ma grande Qu un noël sur 2 depuis plusieurs années dû à mon divorce donc cette année c est spécial…
    Courage

  47. Lætitia Vdb
    25 décembre 2019 / 23:16

    Je suis ton compte comme la plupart d entre nous pour trouver de l inspiration , de la motivation pour certains jours , histoire de déconnecter même par moment . Je l avoue je suis bcp mais like rarement et encore moins de poste … mais ta sincérité m a touché car nous sommes bien nombreux à trimballer nos casseroles et ça fait du bien de remettre parfois une réalité dans cette vie qui est Instagram .
    Je viens également d’une famille dysfonctionnelle et cette année est la première que j ai mis un sapin et tenté de faire une belle fête , je suis maman solo avec un petit garçon de bientôt 3 ans et ce que j aurais envie de dire est que nos tristesses et nos peines vont partie de nous , définissent ce que nous sommes et notre sensibilité , nous restons quelque part toujours l enfant blessé que nous avons été mais , je suis persuadée que la vie est faite également de choix et des bonheurs qu on décident de se donner , tu as raison de faire ce qui te semble bon pour toi et te souhaite que tous les autres jours de l’année te soit donné en amour décuplés !

  48. Anna
    25 décembre 2019 / 23:26

    Merci…❤️❤️❤️

  49. Elodie
    25 décembre 2019 / 23:58

    Très joli texte. Personnellement je n’ai jamais vraiment fêté Noël à part quand j’étais enfant et que j’y croyais. Depuis que je n’y crois plus, ça n’a plus été pareil. A 16 ans, j’ai déménagé et je me suis retrouvée à vivre à côté de mes demis frères et soeurs… j’étais avec eux pour Noël mais je me suis toujours senti de trop (d’ailleurs j’étais la seule à ne pas avoir de cadeaux…). En Mars 2014, j’ai perdu ma maman (qui n’était pas la mère de mes demis frères et soeurs) et depuis je ne suis plus invitée à Noël chez eux (je n’ai d’ailleurs plus aucune nouvelle d’eux depuis…). C’est le 6ème Noël que je passe sans ma maman, seule avec mon père avec qui je ne parle jamais malgré qu’on vive dans la même maison. On mange ensemble sans se parler, ça dure 1h et c’est fini je repars dans ma chambre… J’adore l’ambiance de Noël mais je suis tellement triste à cette période… Triste de ne pas avoir ma maman et triste de sentir que je ne suis rien pour ma soit disant famille.

  50. 26 décembre 2019 / 00:35

    Bravo pour ce texte .. C’est si important de souligner le fait que non instagram n’est pas la vie réelle : on ne montre que ce que l’on veut, la vie n’est pas toujours rose comme on peut le montrer sur les réseaux …

  51. 26 décembre 2019 / 03:15

    Tous les messages se ressemblent.
    Pas un seul ne rappelle le vrai sens de la Fête de Noël.
    À nous en être éloignés au fil des siècles, nous avons complètement oublié ce que nous fêtions réellement.
    Le vieux barbu distributeur de cadeaux à gogo, qui ne comblent que momentanément certains besoins matériels, en attendant d’en avoir d’autres… Et toujours plus, dans une course sans fin, dont profite notre société marchande.
    La cellule familiale détruite.
    Divorces.
    Enfants en mode ping-pong.
    Familles recomposées.
    Maladies.
    Instabilité de l’emploi.
    Tellement de choses font que nous sommes tous d’une façon ou d’une autre, pour telle ou telle raison, des cabossés de la vie.
    Peu de gens sont réellement équilibrés.
    Les seuls liens humains ne rendent pas pleinement heureux.
    Nous ne sommes pas destinés à nous auto-suffire.
    A nous détourner de l’essentiel, nous nous retrouvons face à un vide.
    Pour ma part, je suis loin d’avoir été épargnée familialement, personnellement, sentimentalement, financièrement, avec également pas mal de complexes semblables à ceux dont tu avais témoigné Federica.
    La force qui me permet de traverser ces épreuves ne vient pas du vieux barbu tout de blanc et rouge vêtu, ni d’un bol de Chocapic.
    Il y a des choses qui nous dépassent et l’être humain est bien petit à côté.
    Pour moi Noël, c’est un anniversaire.
    Pas le mien.
    C’est une naissance.
    Un bébé.
    Un tout petit, né sur de la paille avec des animaux à ses côtés.
    Pas très instagramable.
    Mais pourtant, quelle destinée.
    Alors pour lui non plus la vie n’a pas été très cool.
    Pour ce qui est de ses parents il est plutôt bien tombé.
    Les deux s’aimaient, n’ont pas divorcé.
    Pas d’enfance ping-pong pour lui.
    Pour les cadeaux, le mythe du Papa Noël n’avait pas encore été créé ; la salle de jeux devait être assez minimaliste.
    Le bébé a grandi mais ce tout petit, né dans une simple étable avait une destinée particulière.
    Comme quoi là-haut ils ne choisissent pas forcément les choses les plus instagramables.
    Peut-être parce-que pour accueillir ce qui nous est destiné, encore faut-il nous-mêmes ne pas occuper toute la place en mode selfie “moi-je”, “je suis le centre du monde regardez-moi”.
    Notre vie actuelle nous pousse à penser de cette façon.
    Quand on voit cela un peu plus en profondeur, en se posant de vraies questions, on découvre qui est le prince de ce monde.
    En se détournant de la vraie source de vie qui mène au vrai bonheur qui nous est promis pour l’éternité,
    nous suivons ce chemin qui est une illusion.
    Non effectivement, les réseaux sociaux ne rendent pas pleinement heureux, l’Homme limité à lui-même ne donne pas grand chose.
    J’ai la chance d’avoir la foi.
    Des Noëls foireux (au sens familial, cadeaux, ambiance.. ) j’en ai eu.
    Ceci-dit, maintenant pour moi, ce n’est pas là l’essentiel.
    Ce n’est pas si grave finalement.
    Parce-que c’est l’anniversaire de mon super ami.
    Qui est aussi le meilleur ami que chacun rêverait d’avoir.
    Et là, contrairement à l’arnaque du bonhomme en rouge et blanc, on ne va pas nous annoncer un jour qu’il n’existe pas.
    C’est plutôt l’inverse.
    On nous fait croire dès le début qu’il n’existe pas.
    Alors tu vois Federica, moi aussi j’ai une âme d’enfant et je sais que si je laisse un petit quelque chose à mon ami du ciel, et ben il sera bien content.
    Tu n’est pas seule.
    Tu ne seras jamais seule.
    Bien longtemps ce sentiment m’a occupée par déception de la vie humaine.
    La bonne nouvelle, c’est que dans l’invisible, de très beaux êtres veillent sur nous.
    Chez eux, pas d’égoïsme, de coups à l’envers ou d’infidélité.
    Tu as beaucoup d’importance à leurs yeux, car ils t’aiment d’un amour vrai.
    Ton ange gardien, les Saints, tellement de choses nous attendent.
    La vie n’est pas simple, mais accompagné de la certitude d’avoir à “l’étage supérieur”, des aides, des confidents, des oreilles attentives à nos prières,
    les tempêtes peuvent être traversées même sur un radeau.
    Il ne s’agit pas d’appeler les esprits ce qui mène à communiquer sans le savoir avec des entités trompeuses.
    Nous devons rester dans une saine attente et une confiance en ce qui a été choisi pour nous de vivre.
    Le meilleur des papas qui se trouve auprès de toi s’appelle Joseph.
    Il s’est super bien occupé de son fils.
    Il a été tellement bon de son vivant, qu’il est maintenant saint.
    Saint Joseph sera toujours là pour toi.
    Pour nous.
    Je lui demanderai de t’aider.
    Toi et ta famille.
    Tu es une fille vraiment pétillante et ravissante.
    Ta bonne humeur, ton dynamisme, tes vidéos de vêtements en folie m’ont souvent changé les idées.
    Je le prends comme qqchose de léger, dans le sens ou ces moments ont allégé mon quotidien certaines fois très lourd.
    Mais heureusement au fond de moi, il y a cette force qui n’est pas de moi, mais du Très Haut.
    Que ton chemin te mènes vers la Vérité et l’Amour Véritable.

    De grosses bises Federica, bon courage

    • Carina
      7 janvier 2020 / 00:04

      Magnifique message ❤️

  52. 26 décembre 2019 / 09:50

    Coucou fedi, tu sais, c’est pareil pour moi. Avant on fêtait noël avec toute la famille et j’adorais ça. Et depuis la mort de mon grand père tout à explosé ….. certains membres de ma famille ont fait de grosses crasses à mes parents, nous ont menti (je ne sais pour quelle raison). Et cette année je me suis vraiment rendu compte que ma famille ce n’est qu’en fait juste mes parents et mes deux frères. Ça ne va pas plus loin (a part ma marraine). Alors prends soin de toi, profite avec ta maman et Sam et puis voilà. Je te souhaite que du bonheur et passe tout de même de joyeuses fêtes ! (Le nombre ne compte pas, rien de mieux que la qualité !!! Et ceux qui restent à tes côtés, ce sont eux la qualité )

  53. Margot
    26 décembre 2019 / 09:55

    Et bah écoute Federica,
    Après plusieurs années à te suivre sur Instagram et sur ton blog, c’est la première fois que je laisse un message sur ce dernier.
    Cette année je l’ai encore fêté, l’adulé Noël. Et bien je peux te dire que je ne l’ai pas apprécié. Mes parents séparés également, mais depuis mes 11 ans, même après ça j’ai aimé fêté Noël. Même cette année, j’ai adoré chercher les cadeaux que j’allais offrir (où je me suis ruinée) . Mais aussi cette année, ma mère n’a pas fait de sapin, ni aucune déco de Noël. Un peu déçue je m’y étais faite, puisqu’elle non plus n’a jamais apprécié et l’a toujours fêté pour nous. Nous avons mangé (mon frère ma mère et moi) un bon repas. Mais on avait la “flemme” de s’offrir nos cadeaux le soir du 24 (comme si c’était sensé être une corvée), alors on se les offre demain quand je rentrererai de chez mon père. Chez mon père d’ailleurs : féerie a fond, déco de partout, et mille cadeaux sous le sapin. Mes demies sœurs arrivent, on prend l’apero, et elles, le seul moment qu’elles attendent, c’est ouvrir les cadeaux, contrairement à moi qui est contente de les retrouver. On ouvre les cadeaux. Je m’étais donc démenée pour leur trouver des cadeaux qui leur font plaisir. 1 sur 3 de mes demies sœurs me remercient. Leurs cadeaux pour moi ? Les mêmes que l’année précédente. Et l’année encore d’avant. Des produits rituals et nuxe que je n’ai déjà pas terminé de ces deux dernières années. Acheter pour acheter. Sans se soucier de ce que j’aurais vraiment voulu. Pas besoin de marque moi, juste un cadeau qui me plaise vraiment, pas le premier qu’on trouve dans les rayons au super marché. D’ailleurs, j’ose penser qu’elles ne m’ont sûrement pas remercié puisque ce n’était pas des affaires “de marque” que je leur avait offert. Chez leur père, des claquettes tommy hilfiger, un sac de voyage longchamps et un sac à main calvin Klein. Comment rivaliser ?
    Tout ça pour dire que je ne me plains aucunement, je suis totalement ravie et chanceuse d’avoir de nombreux cadeaux à Noël, et de pouvoir en offrir. Mais si je pouvais changer quelque chose, je n’offrirait rien. Mais attention, c’est mal vu !
    Après ce 24 et 25 à voir des sapins et des cadeaux par milliers sur les réseaux, moi qui aime pourtant beaucoup publier sur Instagram, j’ai décidé de ne pas le faire. Pas l’envie.
    Cette année je n’ai pas été transcendée par la magie de Noël. Et j’imagine que ça sera comme cela tant que personne n’aura d’enfants et donc quelqu’un pour croire et amener la magie de Noël. Alors, même pour l’année prochaine, je réfléchis à mes choix. Et ton article sur le blog me fait encore plus y réfléchir ! Je comprend ton point de vue même si nos histoires sont différentes.
    Je t’embrasse Et courage on est bientôt en 2020, plus de fêtes aha

  54. Charlotte
    26 décembre 2019 / 09:58

    Coucou
    Ton article fait un bien fou, cette année encore je pleurs en regardant les stories de tout le monde, les photos de familles réunies. Je regarde ta story, je m’attendais à une table merveilleuse, familles aux anges etc.
    Et bien non, j’ai juste vue que je n’étais pas seule,
    Merci de ta sincérité,

    ❤️

    • Milou
      26 décembre 2019 / 13:45

      Nous on a tt les 2 des parents divorcés et aucun n’aime les fêtes, ppffff c’est triste, je trouve! pourtant quand j’étais petite, mes parents faisaient le réveillon…
      Maintenant, ils ont des petits-enfants et ne veulent faire aucun n’effort….Du coup, je le fais avec mon mari et mes enfants….mais moi j’ai bcp de mal avec ça…

  55. 26 décembre 2019 / 14:54

    Bonjour Federica,

    Merci beaucoup pour ce témoignage, ce partage de vie, cet article est tellement touchant ! Je me retrouve beaucoup dans cette vie, beaucoup de similitudes. Je compatis tellement, je sais combien ça fait mal de l’intérieur.
    Cet article a une vraie utilité ! Je sais que cela aidera beaucoup de personnes, comme ça aurait pu m’aider il y a quelques années ! La vie n’est clairement pas un long fleuve tranquille, et on a tous plus ou moins nos obstacles, le tout est de toujours aller de l’avant. Et, j’ajouterai, qu’il est très important de prendre le temps de se recentrer sur soi, de lacher prise, pour mieux affronter les obstacle et profiter pleinement de la vie, quand cela est possible !

    Pour ma part, Noël est toujours une période difficile depuis plus de 8ans, mais je sais que ça finira par passer. J’ai passé plusieurs Noël seule et triste, et j’ai fini par me faire violence et accepter de célébrer Noël avec des personnes, qui comptent vraiment pour moi. Et puis, c’est à moi de faire en sorte de profiter de la vie. On oublie parfois, qu’on a qu’une seule vie, et qu’il y a plusieurs façons d’être heureux. J’ajouterai, qu’il n’y a rien de mal à être triste, il faut comprendre pourquoi et l’accepter.

    Prenez soin de vous,
    Anastasia

  56. 26 décembre 2019 / 14:56

    Bonjour Federica,

    Merci beaucoup pour ce témoignage, ce partage de vie, cet article est tellement touchant ! Je me retrouve beaucoup dans cette vie, beaucoup de similitudes. Je compatis tellement, je sais combien ça fait mal de l’intérieur.
    Cet article a une vraie utilité ! Je sais que cela aidera beaucoup de personnes, comme ça aurait pu m’aider il y a quelques années ! La vie n’est clairement pas un long fleuve tranquille, et on a tous plus ou moins nos obstacles, le tout est de toujours aller de l’avant. Et, j’ajouterai, qu’il est très important de prendre le temps de se recentrer sur soi, de lacher prise, pour mieux affronter les obstacle et profiter pleinement de la vie, quand cela est possible !

    Pour ma part, Noël est toujours une période difficile depuis plus de 8ans, mais je sais que ça finira par passer. J’ai passé plusieurs Noël seule et triste, et j’ai fini par me faire violence et accepter de célébrer Noël avec des personnes, qui comptent vraiment pour moi. Et puis, c’est à moi de faire en sorte de profiter de la vie. On oublie parfois, qu’on a qu’une seule vie, et qu’il y a plusieurs façons d’être heureux. J’ajouterai, qu’il n’y a rien de mal à être triste, il faut comprendre pourquoi et l’accepter.

    Prenez soin de vous,
    Anna

  57. Vanina
    26 décembre 2019 / 18:38

    Très touchant billet d’humeur
    En espérant que tu connaisses des prochains Noël plus joyeux dans les prochaines années malgré tout
    Des bisous !

  58. Ele
    27 décembre 2019 / 20:58

    Il est magnifique de sincérité et de transparence cet article. Et la fin t’honore, j’espère que les personnes trop influençables le liront. Bise et bravo pour ton travail !

  59. Phally
    4 janvier 2020 / 01:14

    Coucou !
    Je suis là parce je suis tombée sur ta vidéo « shopping addict » qui m’a bien fait rire!
    Nous ne fêtons pas Noël à la base dans ma famille (autre culture) et c’est venu avec le temps et les enfants.
    Cette envie de vouloir leur créer des souvenirs a réchauffé nos coeurs, peut-être que cette magie et féerie viendra quand tu auras des petits bouts (si c’est une envie)….

  60. ensse
    17 janvier 2020 / 14:38

    Tu m’as beaucoup émue. Tu sais tu n’es pas la seule à vivre ça, mais le gens le gardent généralement pour eux.
    Peut-être que tu pourrais t’accorder le droit d’être toi aussi heureuse pour Noël , avec ce que tu as construit, et de faire TON sapin, et ton Noël.
    Tu n’es pas condamnée à la déprime pour cette période de l’année, tu construis de belles choses alors profites en !
    Gros bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Instagram

Sorry, an error occured from Instagram API.