Comment je fais mon wavy

Vous avez été nombreuses à me demander un tuto du wavy que je réalise au quotidien.

Après le tissage et le lissage brésilien, je vous montre donc comment je réalise mes grosses ondulations façon mermaid hair mais en version XL haha.

Je vous laisse la liste des produits utilisés (il y a beaucoup de Olimahair, ce n’est pas un partenariat, ce sont juste mes produits préférés) et la vidéo dédiée juste en dessous!

LAVER

Une fois par mois, je laisse poser un bain d’huile avant mon shampoing (toute la nuit ou toute une journée), soit de l’huile de coco, soit l’huile végétale de ma coiffeuse.

Le shampoing Olimahair est le seul que j’utilise depuis que j’ai mon tissage. Ce shampoing m’a littéralement changé la vie! Je ne sais pas pourquoi ni comment, mais il résorbe vraiment mon excès de sébum.
Avant je me lavais les cheveux tous les deux jours, c’était un calvaire, mais depuis que je l’utilise je suis passée à un shampoing par semaine!
Chaque fois que je teste une autre marque mes cheveux regraissent au bout de 2/3 jours, alors je reviens toujours à celui-ci.
Je l’aime tellement que j’investis désormais dans le format 1L pour la maison et me réserve le format classique quand je pars en voyage.

J’utilise aussi le masque de la gamme Olimahair sous la douche à chaque shampoing, encore une fois j’ai un grand format pour la maison et le petit pour les déplacements.

PRÉ-SÉCHER

Je ne jure plus que par les serviettes micro-fibres! Déjà le format turban est hyper pratique et ensuite, c’est plus doux pour les cheveux et absorbe beaucoup plus d’eau qu’une serviette classique. Ce qui permet de bien présenter les cheveux et donc de diminuer le temps de séchage avec le sèche-cheveux (ce qui permet de moins abîmer les cheveux).

DÉMÊLER

D’abord, j’utilise un produit sans rinçage de chez ma coiffeuse qui me permet de démêler en douceur et de protéger de la chaleur avant de passer au séchage. Ensuite je démêle bien avec une grosse brosse, en remontant des pointes jusqu’à la racine. Je suis obligée de bien insister sur le démêlage avec le tissage.

Grosse brosse à cheveux : je n’utilise que cette brosse qui est parfaite pour mon volume et pour démêler en douceur mon tissage sans casser mes cheveux. Veillez à toujours toujours commencer par la pointe en remontant vers la racine, peu importe votre type de cheveux.

Soin réparateur : pareil, le seul que j’utilise depuis que je vais chez Amy qui est sans sulfate (nécessaire avec le lissage brésilien). Je ne peux que vous recommander d’utiliser un spray thermo-protecteur avant d’utiliser vos appareils chauffants, ça limite quand même vraiment la casse.

SÉCHER

Je commence toujours par tirer les cheveux de devant en utilisant une brosse ronde puis je coiffe les longueurs avec la brosse qui me sert à démêler.
Je choisis un sèche cheveux avec une puissance professionnelle (le Babyliss que je vous ai mis plus bas est top pour ça) qui sèche plus vite les cheveux et me fais donc gagner du temps.
Je tire bien sur les mèches avec la brosse en séchant car j’ai les cheveux assez rebelles qui ont tendance à friser dès la racine.

Petite astuce à la fin du séchage : pour vérifier si tout est bien sec, je fais sortir de l’air froid du sèche-cheveux, si je sens de l’air frais sur mon crâne, c’est que mes cheveux sont encore humides.

Aussi je déconseille fortement l’application d’un sérum ou d’une huile avant l’utilisation d’un appareil chauffant car cela aura plutôt tendance à brûler vos cheveux plutôt que les protéger.

BOUCLER

Ayant énormément de masse capillaire, je suis obligée de séparer en plusieurs sections en fonction de mes tresses de tissage et je commence par les cheveux du dessous.

Comme je frise à la racine, je viens insister pour lisser à ce niveau-là (les 4 premiers cm), puis j’ondule la mèche.
Je fais toujours bien attention de tenir mon lisseur à l’horizontale sinon je trouve que les boucles sont trop plates (sauf sur le dessus de la tête car je préfère à cet endroit des boucles plus lâches que sur mes longueurs).

Pour chaque section, une fois que j’ai fait le côté droit, je passe au côté gauche en inversant le sens du mouvement pour que la boucle soit asymétrique (astuce de ma coiffeuse!).
Une fois que la section est faite, je l’attache et je passe au reste en suivant le même procédé. En général, je trouve que le wavy est plus joli le lendemain!

En ce qui concerne le lisseur/boucleur : J’ai reçu récemment le lisseur sans fil Dyson Corrale, je vous en donnerai des nouvelles quand je me serai fait un avis sur le long terme pour vous dire si l’investissement en vaut vraiment la peine. Mais je peux déjà vous dire pour le moment que je l’aime beaucoup et que je n’utilise quasiment que lui depuis que je l’ai… Avant j’utilisais le GHD Platinium + et je pourrai donc être en mesure de vous faire un récapitulatif comparatif d’ici quelques temps (histoire d’avoir assez de recul).

Le lisseur Remington dont je vous parle vaguement dans la vidéo a rendu l’âme, je ne peux plus l’utiliser car les plaques accrochent mes cheveux…

En ce qui concerne le lisseur GHD : je l’aime beaucoup mais il est un peu trop petit par rapport à ma masse capillaire : parfois les mèches glissent et sortent, ce qui m’oblige à recommencer, alors que je n’ai pas ce problème avec le Dyson par exemple, avec lequel je ne passe qu’une fois sur la mèche.

COIFFER

Très important!
Une fois que j’ai fini de boucler, je viens toujours casser les boucles avec ma brosse pour les détendre. Cela permet d’avoir un effet vague assez détendu (d’où l’importance de faire toutes les boucles du même côté dans le même sens).

Si je ne sors pas dans la foulée, je préfère laisser les boucles refroidir et attendre par exemple le lendemain pour les coiffer car généralement c’est ce qui permet au wavy de tenir plus longtemps (car ça laisse le temps aux cheveux de bien prendre la forme).
Si je dois sortir, j’essaye quand même de les laisser refroidir le plus longtemps possible (le temps de me préparer) et de ne passer la brosse qu’avant de passer le pas de la porte.

Néanmoins, il n’y a pas de souci en le faisant tout de suite après les avoir bouclés. Le résultat est quand même joli mais c’est vrai que les boucles auront tendance à tenir moins longtemps.

En général, je ne mets aucun produit sur mes cheveux quand j’ai fini, parfois un peu de sérum, sinon je les brosse tous les jours, voir deux fois par jour. Et ça tient toute la semaine!!

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Instagram

Please enter your Access Token.